AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2015-09-11 mmemo bleu- RIP Georj

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nerris
Vieux sanglier
Vieux sanglier
avatar

Nombre de messages : 2995
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: 2015-09-11 mmemo bleu- RIP Georj   Ven Sep 11, 2015 9:09 pm

[11/09/2015 13:26]   Post de Voxterm : MMEMO Bunker lv7.4  
Post de : Voxterm



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nerris
Vieux sanglier
Vieux sanglier
avatar

Nombre de messages : 2995
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: 2015-09-11 mmemo bleu- RIP Georj   Ven Sep 11, 2015 9:10 pm

11/09/2015 13:30] Post de Voxterm : 28
Post de : Voxterm




Georjabitbol contempla une fois de plus le désert martien depuis la fenêtre de son bunker, comme tant d'autres fois ces derniers temps.
Il n’en sortait que rarement, se sentait vieux, fatigué, dépassé.

Quelques passages au bar du forage, rares, de toute façon, il ne reconnaissait quasiment plus personne... Peut être la vue qui baissait... Mais hors de question de porter des lunettes, on ne trouvait pas de Ray-Ban sur Mars…
Ou la mémoire qui défaillait... Il avait vu défiler tant de terraformeur...
Même Gros Robot ne semblait plus le reconnaître.

Il marmonna pour lui même : "En métal... Non merde pas du métal quand même"...

Georjabitbol avait toujours aimé ce qui était ostentatoire, le luxe, les grands crus, la soie, le Dom Pérignon, les cigares de qualité, une certaine idée de la classe quoi.

Se retournant, il alla résolument vers une vieille caisse cabossée. Il ouvrit non sans mal un vieux cadenas rouillé sur lequel était marqué « Charon 2006 ».
Dedans, un passeport terrien, une photo d’un vieux château en ruine, un livre sur la bienséance et une bouteille de cognac poussiéreuse.

Habituellement il redoutait l'instant ou il devrait l'ouvrir, mais plus maintenant.

La bouteille était datée de son arrivée sur Mars, 2006, ce fut son premier achat en débarquant, quand on lui avait attribué son ID 28.

Il trouva un verre dans le bordel ambiant, entre un recueil de poème de Victor Hugo et l’intégrale de Fritz Lang, et se servit une bonne rasade.

Les souvenirs refluèrent d’un coup, son premier Syndicat, le Syndicat One, les guerres avec TEM, les premières bastons syndicales, les premiers nukes, les joutes verbales sur le bar du forage, la mauvaise fois, les complots, l’excitation, le risque, la jeunesse, la découverte !

« Ouais, ça rigolait pas en ce temps là ! » se dit-il en ricanant

Georjabitbol secoua la tête, déjà étourdi… Par un verre seulement ?
Ou étaient les beuveries dantesques d’antan ?
Quand nous couchions Gros Robot avant de partir aux aurores en terraformation ?
Enfoui sous le sable des ans sûrement…

Il se rapprocha de la fenêtre scrutant le ciel martien « Du métal... Sûrement pas !"... »

Un autre verre et il griffonna un petit mot sur un bout de papier avec sa plume en or.
Il serra le papier dans sa main.

Sa Plume…

Il se souvint des premières Gazettes du One, au départ journal syndical, puis fascicule de propagande guerrière, enfin, journal contestataire avec Elindra et Eleanoare, les rotatives secouant de leurs tumultes les murs d'un sous sol clandestin, le journal passant de main en main sous le manteau, interdit de bar du forage, irrévérencieux, trop parfois sans doute, jusqu’au jour ou Demolor, le cerbère de la Firme mit fin à son histoire après 52 numéros…

Hébété, il se releva de son fauteuil en sursaut, il ne se souvenait plus depuis quand cette douleur lui dévorait le dos "La vieillesse est un naufrage..." maugréât-il en se resservant un verre.

Avait-il vraiment été ce commando tant redouté ?
Avait-il seulement lutté contre Grave Digger un jour ?

Il regarda sa médaille de combattant, seuls dix en reçurent une pour leurs assauts sur le monstre. Les dix plus braves. Son reflet fatigué dans la breloque lui renvoya l'ironie de ce genre de récompense.
On ne peut pas être et avoir été.
Il se souvint du coup de grâce de Cassy McCray, des assauts acharnés de Xlybox
Les combattants passant de syndicats en syndicats pour recharger leur armure de Laufer.

« Notre plus grande victoire » se dit-il
« La seule ? » S’interrogea-t-il

Il devrait la donner à un jeune terraformer, pour lui rappeler que sur Mars, seule l'union fait la force... Mais il l'a jeta dans un coin du bunker.

« Tout ça, c’est le passé » conclut-il se rapprochant de la fenêtre.

Toujours ce ciel martien… « Une barrière de métal ? Une barrière de métal ! Non, ce n’est pas possible »…

Un autre verre encore… « Et puis Mars, c’est marche ou crève » éructa-t-il

Mars & Crève… Son dernier vrai syndicat. La renaissance du One, les luttes contre Acidalia, Melpomène, les BOSS, les Stars, les cousins du Soleil Noir, le bouclier noir, les stèles, les premiers betrayals avec 20 minutes d’autonomie … Les souvenir se bousculaient, se mélangeaient.

Un autre verre encore et un objet lumineux attira son attention : Un jeton PRPM
Il repensa à ces jetons et à leur secrets, enfouis à jamais à présent, il aurait peut être du dire à quelqu'un...

Mais la tête lui tournait à présent… L’alcool faisait son effet

Le Petit Rat Porteur Martien… Sa Rédaction, Eleanoare alias Mirza, la fidèle parmi les fidèles depuis la Gazette du One, ses carnets, ses délires, son soutien et sa bonne humeur indéfectible… Antiriep, et son humour survolté., Herckeim et ses dessins magiques, Madmax, Tomasan, Steifer, Deepblue, Mirhahil, Phaloide, Roy Robber, Albakore,
Psychoridley…

« Narcup… On a quand même bien rigolé»



Dehors, la fin de journée renvoyait à présent de magnifiques reflets orangés sur Phobos. Le ciel semblait illuminé de dorures spectrales.

Georjabitbol regarda ce spectacle, éblouit... « Il se pourrait bien qu'elle soit en or finalement cette barrière... »

En voulant se resservir un verre, il s’aperçut que la bouteille était vide... "Il est peu être temps"

Il fit une dernière fois le tour de son bunker.
Enfila sa combinaison fétiche d'un blanc immaculé.

Il repensa à tous les terraformeurs qu'il avait pu côtoyer, trop nombreux pour être tous cités.
Il repensa à Kassor, l'interface divine : « Merci pour ton monde magnifique et de nous avoir permis de faire les 400 coups dedans, bonne chance pour la suite ».

Sans vraiment en avoir conscience il inspira un grand coup, retint sa respiration et ouvrit la porte du sas de son bunker, fit quelques pas dehors en titubant, leva les yeux et pour la première fois contempla le ciel martien sans scaphandre.

A présent le ciel était saturé d'un or flamboyant.
Une barrière de métal en or, c'était bien le moins pour l'Homme le plus classe de Mars.

Il s'allongea sur le sol martien, fouilla sa poche et s’aperçut que sa plume était là.

Etait-ce l'effet de l'alcool ? Il ne ressenti aucune douleur, simplement un sentiment d’apaisement et la joie d'avoir apporter sa petite pierre à cette grande aventure.
D'autres ont déjà pris la relève.

Il essaya de marmonner un mot, mais aucun son ne sortit de sa bouche.

Dans un dernier souffle sa main s'ouvrit et le petit papier s'envola, on pouvait lire dessus, « La rédaction se dégage de toute responsabilité concernant la mort de Georjabitbol

La rédaction est lâche... Mais avec beaucoup de classe ».

■ C'était un branleur, il meurt comme un branleur. Sortir sans casque c'est stupide ! (vous n'avez pas pris le temps de lire le courrier)
■ Une barrière en or ?
■ Le Syndicat ONE ? C'est une blague ?
■ Je poursuivrai son œuvre et perpétuerait son esprit, sa flamme ne s'éteindra pas.
■ J'ai connu Georjabitbol, c'était vraiment un BOSS incroyable, toujours une longueur d'avance sur les autres. Il avait le nez.
■ J'ai connu Georjabitbol, c'était vraiment un putain d'enfoiré dans son genre !
■ Je connais pas Georjabitbol, encore un vieux qui claque on s'en fout !
■ C 'était mon ami, il était l'homme le plus classe de l'univers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nerris
Vieux sanglier
Vieux sanglier
avatar

Nombre de messages : 2995
Age : 47
Localisation : belgique
Date d'inscription : 15/10/2009

MessageSujet: Re: 2015-09-11 mmemo bleu- RIP Georj   Ven Sep 11, 2015 9:11 pm

[11/09/2015 13:45] Post de Voxterm : 28
Post de : Voxterm
Période de réactivité terminée. Les Grands Anciens observent vos choix :

■ C 'était mon ami, il était l'homme le plus classe de l'univers.


■ J'ai connu Georjabitbol, c'était vraiment un putain d'enfoiré dans son genre !


■ Je poursuivrai son œuvre et perpétuerait son esprit, sa flamme ne s'éteindra pas.


■ Une barrière en or ?


■ Je connais pas Georjabitbol, encore un vieux qui claque on s'en fout !


■ J'ai connu Georjabitbol, c'était vraiment un BOSS incroyable, toujours une longueur d'avance sur les autres. Il avait le nez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2015-09-11 mmemo bleu- RIP Georj   

Revenir en haut Aller en bas
 
2015-09-11 mmemo bleu- RIP Georj
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "Carré Bleu"
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» SPA l'étang bleu
» Bleu présentation[Mise à jour]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du syndicat Razorback :: TEM - Divers :: Storyline de TEM-
Sauter vers: